Sélectionner une page

Les rosiers buissons sont certainement la forme la plus courante de rosiers. En effet, ils s’adaptent à tous types de sols et de jardins et offrent des fleurs à portée de main. Pour conserver l’éclat de leurs fleurs au cours des ans, il est primordial de bien les entretenir. Pour ce faire, Interflora, vous explique comment bien tailler vos rosiers buissons.

Les rosiers se taillent environ au mois de mars. Cependant, il y a des différences en fonction du climat : mi-février pour les climats doux et mi-avril pour les climats plus rudes.

Nettoyage des lames

Avant de tailler vos rosiers, il est important de désinfecter les lames de votre sécateur avec de l’alcool pour éviter la propagation des maladies.

Taille de nettoyage

Commencez le travail en procédant à une taille de nettoyage. Cette opération consiste à éliminer le bois mort, les branches malades ou abîmées et à supprimer les brindilles faibles.

Lors de cette première taille, donnez une forme en coupe évasée à votre rosier buisson. Elle s’obtient en sectionnant les branches qui pointent vers l’intérieur et en choisissant le plus possible les bourgeons qui pointent vers l’extérieur. Pour ce faire, il faut couper au-dessus des yeux tournés vers l’extérieur.

En général, il est conseillé de conserver 3 à 5 branches réparties autour du rosier. Si vous hésitez à conserver une branche plutôt qu’une autre, faites votre choix en fonction de la jeunesse de la pousse : conservez toujours le bois jeune.

La taille s’effectue en biais au-dessus des bourgeons. En ce qui concerne la longueur de branche à conserver, cela dépend de leur vigueur. Sur les branches les plus fragiles, laissez un à deux bourgeons alors que sur les branches plus fortes vous pouvez conserver trois à cinq bourgeons.

Enfin, sachez qu’il ne faut pas avoir peur et hésiter à couper beaucoup de branches. Même si votre rosier buisson paraît dépouillé, la repousse n’en sera que plus belle.

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux